Gilles Carriou, Lézardrieux (France)

Gilles Carriou, producteur de tomates à Lézardrieux (France):

Pour Gilles Carriou, producteur de tomates grappes Prince-de-Bretagne à Lézardrieux, dans les Côtes d’Armor, tout a changé en 2015 avec l’arrivée du gaz naturel. « Jusqu’alors, je chauffais mes 2,6 ha de serres au fioul lourd, explique-t-il. L’arrivée du gaz naturel m’a permis de m’agrandir en créant 13 300 m² de serre de 6,50 m de haut laquée blanc et en installant une cogénération de 2,6 MW. Depuis je peux chauffer davantage. Alors qu’auparavant j’apportais 160 kW/m² pour un rendement maximum de 50 kg/m², j’apporte aujourd’hui 350 kW et espère dépasser 65 kg/m². » La même année, le producteur s’est équipé d’un ordinateur climatique Hoogendoorn qui lui indique le rayonnement en nombre de joules pour l’ensemble de la journée, ce qui lui permet de gérer plus finement son irrigation. Enfin, fin 2016, Gilles Carriou a installé l’ensemble de ses plants de tomate de la variété Luminance dans des cubes RootmaXX et des pains de culture Exact Air.

Les racines colonisent tout le cube
« J’ai choisi les cubes RootmaXX parce que je souhaitais faire une pré-plantation longue, pour stresser les plants et rendre les plants plus génératifs, que leur énergie aille en priorité dans les bouquets et non dans les feuilles, explique-t-il. Cela évite d’avoir des plants trop vigoureux en hiver et assure une bonne qualité de fruit, un point essentiel pour Prince-de-Bretagne. Les cubes RootmaXX ont une bonne réserve en eau qui permet de garder les plants en pré-plantation plus longtemps. Et la technologie de fibres croisées fait que les racines ne descendent pas directement vers le fond comme avec des fibres verticales mais qu’elles sont obligées d’aller dans toutes les directions et colonisent ainsi tout le cube. Il y a très peu de racines sous le cube, des racines qui très souvent se détériorent. » Pendant cette période, pour rendre les plants encore plus génératifs, Gilles Carriou a irrigué surtout de nuit ou le matin, à raison de 150-170 cc/cube, en évitant la phase active de 11h-15h. La plantation a été réalisée au tout début de floraison du 3ème bouquet, de mi novembre à mi décembre, dans des pains Exact Air de 90 cm de long, 15 cm de large et 10 cm de haut. « Jusqu’à présent, j’utilisais des pains de 7,5 cm de hauteur. Des pains de 10 cm de haut permettent de limiter un peu le développement d’Agrobacterium. Il y a aussi plus de substrat, un point intéressant en été. »

Plus de 95 % de tomates en catégorie Extra
L’enracinement s’est bien passé et les racines se sont développées dans tout le pain. Sur les conseils de Cultilène, Gilles Carriou a modifié son irrigation en apportant de plus petites doses plus souvent. « Selon le nombre de joules annoncés, je fixe la conductivité pour la journée entre 2,9 et 3,3 et je programme les doses et la fréquence des irrigations, précise-t-il. En juin par exemple, s’il fait beau, j’apporte 75-80 cc/tête le matin toutes les 15 minutes. Le plateau est atteint vers 11h-11h30 et je fais ensuite de gros apports de 150 cc/tête pour forcer le drainage,  jusqu’à 13h30. Puis je passe à une irrigation d’entretien à raison de 170 cc/cube tous les 80 joules.

Mi juin la culture se passait bien tant au plan quantitatif que qualitatif. « Dans la nouvelle serre, avec la variété Luminance, très productive, je vais sans doute dépasser 65 kg/m², estime Gilles Carriou, et cela avec un taux d’Extra supérieur à 95 %. Depuis avril, 100 % des tomates sont vendues en catégorie Extra. »

 

 

Teeltsoort: Le producteur de tomates

Product: RootmaXX

Product: Exact Air

Hectare: 2,6

“Les cubes RootmaXX pour faire une pré-plantation longue”

Rester informée

Newsletter