Jean-René Briand, Basse-Goulaine (France)

Producteur de tomate grappe et vrac avec désormais 4 ha de serres, Jean-René Briand est un serriste innovant. Pendant l’été 2016, il a mis en place 8000 m² de serre avec éclairage mixte lampes à sodium et lampes à Leds de la société Hortilux. « La demande pour la tomate est de plus en plus importante en hiver, constate-t-il. La coopérative Océane dont je suis adhérent en produisant peu, j’ai décidé d’éclairer 8000 m² pour récolter des tomates de novembre à fin août. Mon objectif est d’atteindre 85 kg/m², dont 30 kg de novembre à avril, et de bénéficier de prix rémunérateurs sur cette période. » Pour apporter à la fois de la lumière et de la chaleur en tête de plants, il a fait le choix d’un éclairage mixte lampes à sodium et leds. Et il a choisi les lampes à leds Hortilux pour leur conception, avec notamment la présence sur les lampes en végétation d’un déflecteur, qui oriente la lumière en diagonale vers les feuilles, et celle d’une enveloppe en polycarbonate autour des leds qui les protège.

 

Bonne oxygénation des racines
Pour amortir cet investissement qui double le prix de la serre, il doit donc tout faire pour maximiser le rendement. Pour cette première année, il a ainsi fait le choix de la variété grappe Merlice, très productive. Et après les avoir testés sur 1 ha en 2015-2016, il utilise désormais des pains Exact Air et des cubes RootmaXX sur l’ensemble des 4 ha. « Le système racinaire est le cœur de la plante, assure-t-il. On peut avoir une serre très performante, mais si on n’optimise pas le système racinaire, le rendement en pâtit. » Dès leur réception et la pré-plantation, Jean-René Briand a été agréablement surpris par les cubes RootmaXX. « La technologie de fibres croisées fait que les racines colonisent la totalité du cube. Lors de la pré-plantation, j’ai constaté qu’il y avait beaucoup de petites racines dans tout le cube. C’était encore plus phénoménal à la plantation. Et en cours de saison, les racines pénètrent bien le pain et le colonisent entièrement, sans qu’il y ait de racines d’eau. Et c’est encore plus vrai dans la serre éclairée où tout va plus vite.» Sur les conseils de Cultilène, il a adapté l’irrigation dès la première saison. « J’apporte désormais des volumes d’eau moins importants mais plus souvent. Avec ces pains, on peut descendre l’humidité très bas, ce qui permet une bonne oxygénation des racines, puis la remonter très facilement à saturation. La conductivité est également très stable, même quand on descend beaucoup l’humidité. » En 2015-2016, le producteur a ainsi obtenu un rendement de 65 kg/m² dans la serre de 1 ha où il testait ces nouveaux cubes et pains de culture. Alors qu’en comparaison, le rendement a été de 62 kg/m² dans son autre serre de 1 ha où il utilisait d’autres pains, avec également une semaine d’écart de plantation et un outil un peu moins récent.

 

Le DWL comme outil d’aide à la décision
Cette saison, Jean-René Briand a fait le choix de pains de 1,33 m de long, 15 cm de large et 10 cm de haut pour la plus grande partie de la surface. Mais pour la serre éclairée, il a choisi des pains de 90 cm de long, 15 cm de large et 10 cm de haut. « Dans cette serre, du fait de la lumière qui est apportée, la densité est plus élevée, ce qui nous a amenés à utiliser des pains de cette dimension. » Le drainage étant plus important, il fait aussi plus de fentes de drainage qu’auparavant, à peu près une par plant au lieu de une ou deux par pain auparavant. Et il vient de s’équiper du système de monitoring de l’irrigation DWL proposé par Cultilène dans le cadre de sa démarche de conseil « Smart Root Zone Management ». « Nous avons déjà un suivi de l’humidité des pains grâce à un humidimètre et à des mesures ponctuelles. Mais je souhaite désormais avoir un suivi encore plus précis. Le DWL nous donnera en continu sur une longueur de 20 m la teneur en eau, l’Ec et le drainage. Cultilène y aura accès et pourra aussi nous conseiller sur la conduite de l’irrigation.»

Teeltsoort: Le producteur de tomates

Product: RootmaXX

Product: Exact Air

Hectare: 4

“Les racines colonisent la totalité du pain”

Rester informée

Newsletter